14 février 2012

Mariko Mori et la 3D cosmique


A la fin des années 90, Mariko mori change d'orientation dans son travail,
elle ne prend plus de clichés dans des lieux quotidiens,
mais préfère les lieux minéraux, aux ambiances extra terrestres.
Elle mélange l’esthétique de la spiritualité orientale avec la science fiction.
Elle se met en scène, apparaissant comme une déesse.
Ces images son censés représenter une paix, une harmonie retrouvée entre
la spiritualité et la technologie.

Pour ces pieces, elle emploie des moyens demesurés :

Photos de plusieurs mètres de large
Vision 3D,
Video,
Équipes d'infographistes

 

 

mirror of the water 1996

Mirror of the water (1996)

itoi11-20-2

Pureland (1996-1998)

 

mariko-mori-14119_1

Burning desire (1997-1998)

 

Son objectif est de nous faire entrevoir la possibilité d'une réalité alternative, d'une paix avec nous meme, notre environnement,

notre technologie.

Elle nous montres des images d'un autre monde, une autre réalité, elle donne sa vision mystique, et se place en prophete d'une autre ère

 

Je n'aime pas beaucoup cette periode de Mariko Mori.

Il manque la magie, le message est la, mais il n'y a pas l'étincelle qui va nous le faire vivre. Peut etre est-ce a cause de l'esthetique a mal vieillit, ou a la débauche de moyens qui au final ne sert pas le message.

J'ai du mal avec le fait qu'elle se déconnecte du réel, avec le fait que d'une certaine manière, elle se place au dessus des humains. J'ai du mal avec le fait qu'elle veuille nous ouvrir l'esprit mais qu'elle pointe du doigt une possibilité comme le chemin a suivre. J'ai du mal avec le fait qu'elle pose cette solution comme une utopie.

Je la trouve vide, son utopie, je trouve qu'elle manque de spontanéité.

 

Posté par gdelaville à 23:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Mariko Mori et la 3D cosmique

Nouveau commentaire